Attention aux déchets radioactifs

A la une

Cet été, le syndicat 3RD’Anjou a vu à 2 reprises les bennes de collecte des déchets ménagers du prestataire déclencher les portiques de radioactivité présents sur le centre de transfert de Doué la Fontaine.

Ces portiques sont installés à l’entrée des sites de transfert des 3RD’Anjou afin de détecter une potentielle radioactivité des déchets et limiter tout risque.

La majeure partie du temps ces déchets sont issus d’activité de soin liés à des traitements à l’iode 131 ou autre.

Les impacts de ces déclenchements sont importants :

  • Après immobilisation de la benne pendant 3 jours à chaque détection, l’ensemble de la benne  doit être vidé  et les déchets isolés pour traitement dans la filière adéquate. Le prestataire doit trouver des solutions pour remplacer la benne immobilisée en urgence pour assurer les collectes des autres déchets ménagers.
  • Des agents sont potentiellement exposés à cette radioactivité.
  • Le coût pour l’intervention par une entreprise spécialisée dans la détection de ce type de déchets est relativement élevé et est payé par le syndicat.

Dans le cas de traitement médicaux spécifiques, il est donc important de respecter les consignes des établissements médicaux et d’isoler tous les déchets susceptibles d’être radioactifs avant de :

  • soit les retourner dans le circuit des soins hospitaliers.
  • ou, si le délai est respecté (au bout de quelques semaines, puisque la radioactivité décroit naturellement) les insérer au circuit de collecte des ordures ménagères.

 

Lisez

également

Inscription

newsletter